Rechercher

Mieux vivre sa ménopause


"La ménopause correspond à un arrêt permanent des menstruations résultant de l’arrêt de l’activité folliculaire ovarienne » Définition OMS 1996.

Elle marque la fin de la phase reproductrice de la vie d’une femme.

La ménopause est donc un processus naturel survenant chez les femmes entre 45 et 55 ans.

En France, l’âge moyen de la ménopause est estimé à 51 ans. - 10 à 15 % des femmes seront ménopausées avant l’âge de 45 ans, on parle alors de ménopause précoce. -50 % le seront autour de 50 ans -90 à 95 % à l’âge de 55 ans.

Avant d’être ménopausées, les femmes vivent une période de transition dite de pré ménopause (2 à 4 ans avant) au cours de laquelle la sécrétion hormonale des ovaires diminue progressivement jusqu’à l’épuisement du capital folliculaire ovarien. Il y a une diminution des taux de progestérone et d’œstradiol et une augmentation de la FSH (hormone folliculostimulante) et de la LH (hormone lutéinisante).



Différents troubles incommodants peuvent survenir à cette période post ménopause, tels que les bouffées de chaleur, poitrine douloureuse, cycles chaotiques, sueurs nocturnes, irritabilité, sécheresse vaginale, perte de libido…Lesquels vont venir s'ajouter à ceux du vieillissement naturel. Une perte musculaire, une modification de la localisation des graisses (désormais plus abdominale), une augmentation du cholestérol, une insulinorésistance, une augmentation des risques cardiovasculaires, des risques d'ostéoporose…

En quoi un suivi diététique permet de prévenir, de soulager les effets de la ménopause ? « La diminution de l’imprégnation hormonale en progestérone, puis en œstrogènes, provoque des modifications physiologiques et expose les femmes à une augmentation du risque pathologique (par exemple les fractures ostéoporotiques et les maladies cardiovasculaires) pouvant être en partie prévenu par une alimentation équilibrée et une activité physique régulière » (Anses 2016).

La prise de poids n'est ni obligatoire ni systématique . La mise en place d'un suivi nutritionnel et de règles hygiéno-diététiques peut permettre de limiter certains symptômes et de mieux vivre sa ménopause. Il n'y a pas de fatalité et chaque femme est différente.

Un professionnel de santé peut vous aider à surmonter ce cap difficile.



12 vues0 commentaire